Qui sont les Dominicains ?

Les Dominicains sont des religieux catholiques. On appelle ainsi des hommes qui, pour mieux vivre leur foi chrétienne, adoptent un style de vie structuré par les « conseils évangéliques », c’est-à-dire par ces appels que l’Évangile nous montre adressés par Jésus à des volontaires en quête d’une vie plus radicale. Ainsi, les Dominicains, comme les autres religieux,

JPEG - 238.1 ko
Saint Dominique

  • choisissent le célibat consacré (vœu de chasteté) ;
  • font profession de mettre en commun toutes leurs ressources (vœu de pauvreté) ;
  • promettent enfin de se soumettre aux décisions prises par des responsables élus (vœu d’obéissance).

On les appelle « Dominicains » du nom de leur fondateur : saint Dominique, un prêtre espagnol qui consacra une douzaine d’année (1204-1217) à des missions d’évangélisation dans le Sud-Ouest de la France. La vieille religion catholique y était en mauvaise passe, attaquée par les partisans d’une forme très radicale de religion : le catharisme. Là germa peu à peu pour Dominique la figure d’un Ordre à venir, dont le nom officiel serait « Ordre des frères prêcheurs ». En ces premiers années du XIIIe sèicle, comme son contemporain François d’Assise, fondateur des « Frères Mineurs » (les Franciscains) et comme beaucoup d’autres à ce moment, Dominique est épris d’un style de vie moins paternaliste ; au modèle patriarcal du Père de famille, modèle qui structurait jusqu’alors la vie religieuse, on préfère désormais une communauté de membres égaux, librement engagés et soudés entre eux par un lien fraternel, et dont Jésus Christ est le frère aîné. Ce lien fraternel est le ciment de leur vie religieuse : deux Dominicains peuvent ne s’être jamais connus, mais ne sentent pas moins entièrement frères l’un pour l’autre dès leur premier rencontre.

JPEG - 146 ko

Ce lien est suscité et tient sa vigueur du projet commun qui rassemble tous ces hommes en une fraternité missionnaire. Ils se veulent et sont en mission, au service de l’Évangile, du seigneur Jésus et de la foi en Dieu, « notre Père qui est aux cieux », tel que Jésus nous apprend à le connaître. Cet l’Évangile, pour la foi chrétienne, est la Parole de Dieu même. C’est cette parole qui ne cesse de susciter et de nourrir la foi, la vie des croyants. Et le frère prêcheur a comme raison d’être de proclamer - de prêcher - cette Parole de Dieu par son travail missionnaire et par toute sa vie. Tel est l’idéal sur lequel l’Ordre dominicain est fondé.

Ainsi donc, les Dominicains - ou plus exactement les Frères Prêcheurs - sont frères les uns pour les autres, et par là s’efforcent de devenir de vrais « prêcheurs » de Dieu, de sa miséricorde pour nous tous, afin de vivre face au Créateur dans la splendeur de son amour.

Pour en savoir plus :