Couvent du Saint-Nom-de-Jésus

Les frères dominicains de Lyon

Accueil > Conférences et formations > L’histoire du couvent

L’histoire du couvent

samedi 28 mars 2015

Fondation et construction du couvent dominicain de Lyon 1856-1888

Textes réunis par le fr. Jean-Marie GUEULLETTE

PNG - 759.4 ko
Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires n° 25
ISBN : 979-10-91592-10-9
ISSN : 1761-3043
22 €


1856… Les fils de saint Dominique s’installent à Lyon, une quinzaine d’années après la restauration de l’ordre en France avec pour objectif de vivre selon la « stricte observance ». 1863, le cardinal de Bonald consacre la chapelle conventuelle, qui fait l’objet d’un programme iconographique original dans les décennies suivantes.

La journée d’études organisée par le couvent et la paroisse du Saint-Nom de Jésus et l’équipe Religions, Sociétés Et Acculturation du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes pour le 150e anniversaire de la consécration de l’édifice a permis de mieux comprendre, dans le contexte lyonnais (Christian Sorrel), un lieu et une histoire en étudiant le groupe des fondateurs du couvent (Tangi Cavalin et Nathalie Viet-Depaule, Isabelle Parizet) et le contrecoup des événements de 1870 (Bruno Carra de Vaux), en analysant l’architecture et les vitraux (Philippe Dufieux, Catherine Guillot) et tentant de ressaisir les lignes de force du projet (Jean-Marie Gueullette).

  • Jean-Marie Gueullette, o.p., Introduction
  • Christian Sorrel, Le catholicisme lyonnais au milieu du XIXe siècle : dynamisme et intransigeance
  • Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule, Un couvent pour la « Stricte Observance ». Les fondateurs du Saint-Nom de Jésus à Lyon
  • Isabelle Parizet, L’atelier de vitraux du couvent du Saint-Nom de Jésus à Lyon. Relecture prosopographique des archives
  • Bruno Carra de Vaux, o.p, L’expulsion des Dominicains (Septembre 1870)
  • Philippe Dufieux, Le Saint-Nom de Jésus de Lyon et les chantiers catholiques contemporains
  • Catherine Guillot, Les verrières du Saint-Nom de Jésus, héritières d’une conception collective de l’art établie dans les années 1830-1840 ?
  • Jean-Marie Gueullette, o.p., « Par la parole et par l’exemple » : Exprimer l’identité dominicaine par l’image et le texte